1978-79

Photo : X (fournie par Alain Douville)

Debout : Mouilleron, Jacobs, Carreau, Haubert, Ilbert, Théault, Guéhassa, Eudeline, Lunel, Douville.
Accroupis : Lhoste, Lemesle, Gassaud, François, Pottier, Tranchant, Delval.

Deux cadres s'en  vont.
Caen revient ainsi, toujours sous la direction de Jacques Mouilleron, dans le groupe Ouest de division 3. Jacques Largouët a, pour sa part, pris la direction de Cherbourg, où il sera longtemps entraîneur et où il est maintenant directeur sportif. C'est un retour aux sources, puisque ce natif de Tourlaville a commencé sa carrière à l’ASC. Après avoir fait profité Malherbe de son élégante technique pendant quatre saisons, Bouffandeau part quant à lui à Quimper.
Deux anciens reviennent.
Le SMC est bien décidé à retrouver une attaque efficace et on assiste à deux retours. L’ailier droit originaire de Caen Daniel François, parti en 1973,  vient du champion de France de division 1 Monaco où il a joué neuf matches et en marquant trois buts, après avoir opéré au Havre, et Eric Lhoste revient également.
Plusieurs renforts.
En cours de saison, on assistera aux arrivées de l'avant-centre tunisien Saïdani puis, un peu plus tard, de l’ailier gauche Nasser Oughlis, en provenance du Mouloudia club d'Alger. Le premier signera d'ailleurs son entrée par un but en coupe contre Mondeville. Deux joueurs de Deauville, universitaires à Caen, signent aussi : l'attaquant Gassaud et le libéro ivoirien Paul Guéhassa.
Changement dans les buts.
Alain Douville sera opéré du genou peu après le début et remplacé dans les buts par Philippe Fossard qui était le gardien de l'équipe des cadets de 1973. Le jour du mariage de de dernier, contre la réserve de Rouen à Venoix, c'est le jeune Sobiewski qui jouera dans les buts.
 

Transferts

Arrivées

François (Monaco), Lhoste (Paris FC), Guéhassa (Deauville), Gassaud (Deauville), Oughlis (Alger), Saïdani

Départs

Bouffandeau (Quimper), Jeannette (Deauville), Largouët (Cherbourg), Lefiot (Angers), Desmenez (Angoulême), Solas (Amboise), Canu, Léa

Débuts hésitants.
Terrassé par des problèmes d'efficacité la saison écoulée, le Stade Malherbe peut penser qu'avec le retour de François et Lhoste, redoutables buteurs lors de leur premier passage au club, les choses vont s'arranger. Malheureusement, si le premier montre aussitôt toute l'étendue de son talent, le second n'est plus que l'ombre de lui-même. Caen piétine d'entrée en étant battu 1-0 à Colombes par le Racing, Jacobs ratant un penalty. Accrochés avec un jeu brouillon 0-0 à Venoix par Lisieux, les Caennais sont ensuite cueillis à froid à Poissy et battus 2-0. François marque le premier but malherbiste contre Le Havre, mais c'est celui d'une défaite 2-1. Puis Caen avant-dernier se déplace à Brest dernier pour réaliser un nul 1-1, Lhoste signant le but. La première victoire survient contre Concarneau à la septième journée. François marque d'entrée de jeu puis le SMC résiste bien malgré l'expulsion de Lhoste.
Douville et Théault convalescents.
Alain Douville doit alors se faire opérer du genou, la blessure subie pendant le championnat écoulé contre Guingamp s'étant réveillée. Fossard prend sa place pour le reste de la saison et Douville reprendra la compétition six mois plus tard avec l'équipe B. Il y retrouvera Pascal Théault qui aura quant à lui été pénalisé par un clou posé dans sa jambe suite à sa fracture et retiré fin 1978.
Première défaite dans le derby caennais.
La victoire de Malherbe éloigne l'équipe de la zone dangereuse mais ne signe pas pour autant un quelconque réveil. Elle reste trois matches sans marquer puis bat 2-0 la lanterne rouge Quimper, se retrouvant à une onzième place plus rassurante, puis perd 1-0 à Venoix le derby contre l'US Normande. Prenveille marque le but de l'USN et Caen a un jeu trop brouillon pour espérer égaliser.
Beaucoup de nuls.
Malherbe se reprend à Mantes et surtout à Lisieux pour le premier match retour. Dans un nouveau derby marqué par la possibilité d'une position de relégable, le SMC s'impose physiquement 2-0. Puis en onze matches, Caen ne regagne qu'une fois, toujours face à Concarneau, et concède sept nuls avec toujours aussi peu d'efficacité offensive. L'équipe est, de plus, longtemps privée de Jacobs, victime d'une fracture de l'orteil à l'entraînement. Néanmoins, contre Brest troisième, Caen ne concède le nul 2-2 qu'à dix minutes de la fin.
Deuxième défaite dans le derby caennais.
Aprè avoir concédé le nul face à la réserve de Rouen par la faute d'une maladresse offensive récurrence, la revanche au Plateau contre l'USN voit une nouvelle défaite 1-0 encore signée Prenveille. Le SMC sera finalement devancé par son voisin au classement, n'étant même plus le meilleur club bas-normand.
Le maintien en une semaine.
Pour finir et assurer le maintien sans frayeur de dernière minute, Caen écrase Mantes 4-1 puis bat deux fois Chartres dans la même semaine en rattrapant à Venoix le dernier match aller. L'équipe finit à une quelconque neuvième place, ayant joué sans marquer à treize reprises. 1045 spectateurs de moyenne seulement confirment le fiasco de cette saison. En mai, Malherbe joue et perd 4-0 un match amical contre Saint-Etienne à Venoix, deux jours avant la réception du RC France. 
François OK, Lhoste KO.
François aura cependant conclu neuf fois, se révélant fréquemment décisif. De son côté, Lhoste se sera révélé terriblement décevant. Il faut dire qu'il possède un magasin de sports à Mayenne et ne s'entraîne qu'une ou deux fois par semaine avec ses coéquipiers.
 

Effectif

Gardiens

Fossard (22), Douville (7), Sobiewski (1)

Défenseurs

Gautier (8), Lunel (28), Guéhassa (27), Ilbert (30), Eudeline (17-2), Thomas (7), Delval (1), Lefol (1)

Milieux

Carreau (28-1), Pottier (27-2), Théault (4), Tranchant (21-4), Legrand (9), Bleux (3), Poitou (6), Lemesle (3)

Attaquants

Jacobs (16-1), Haubert (19), François (29-9), Oughlis (6), Leroy (8), Gassaud (5-2), Lhoste (22-5), Saïdani (10-3), Bichard (2)

La Coupe comme cadeau de Noël.
La saison est cependant sauvée par une participation aux trente-deuxièmes de finale de la coupe de France. La meilleure performance de ce parcours a lieu à Tours (division 2) le jour de Noël. Avec un jeu retrouvé et un François opportuniste signant de la tête un second but lumineux suite à un coup franc de Tranchant, Caen gagne 2-1. En trente-deuxièmes de finale, Caen affronte Reims à Evreux. Face à cette équipe qui finira dernière en division 1, Malherbe soutient la comparaison dans le jeu, mais manque d’efficacité et s’incline sur un cinglant 3-0.
Six ans de bons et loyaux services.
A la fin de la saison, Jacques Mouilleron, qui jouait par ailleurs régulièrement avec la réserve, quitte un club qu'il aura marqué par six années de présence, ayant contribué à sa progression et à sa construction malgré cette dernière saison laborieuse, et une nouvelle ère commence.
Théault libéro.
De son côté, Pascal Théault a fini la saison comme libéro avec la réserve et même contre le RC France en clôture de la division 3. Placé à ce poste lors d'un entraînement pour minimiser les contacts suite à sa fracture, il s'est révélé dans un rôle où il évoluera avec succès par la suite.

CHAMPIONNAT : TROISIEME DIVISION GROUPE OUEST

Matches aller

Matches retour

RC FRANCE-CAEN 1-0

 LISIEUX-CAEN 0-2

 CAEN-LISIEUX 0-0

CAEN-POISSY 1-1

 POISSY-CAEN 2-0

 LE HAVRE-CAEN 3-0

 CAEN-LE HAVRE 1-2

 CAEN-BREST B 2-2

 BREST B-CAEN 1-1

CAEN-LE MANS 0-0

 LE MANS-CAEN 0-0

 CONCARNEAU-CAEN 1-4

 CAEN-CONCARNEAU 1-0

 CAEN-SAINT-BRIEUC 1-1

 SAINT-BRIEUC-CAEN 0-0

 NANTES B-CAEN 4-0

 CAEN-NANTES B 0-0

CAEN-LAVAL B 1-1

 LAVAL B-CAEN 1-0

 QUIMPER B-CAEN 1-1

 CAEN-QUIMPER B 2-0

CAEN-ROUEN B 1-1

 ROUEN B-CAEN 1-1

 US NORMANDE-CAEN 1-0

 CAEN-US NORMANDE 0-1

CAEN-MANTES 4-1

MANTES-CAEN 0-2

CHARTRES-CAEN 1-2

CAEN-CHARTRES 2-0

CAEN-RC FRANCE 0-2

9ème, 29 points, 8 victoires, 13 nuls, 9 défaites, 29 buts marqués, 29 buts encaissés

COUPE DE FRANCE

5ème tour

BAYEUX-CAEN 1-6

6ème tour

VALOGNES-CAEN 0-1

7ème tour

MONDEVILLE (D4)-CAEN 0-2 ap

8ème tour

TOURS (D2)-CAEN 1-2

32èmes

REIMS (D1)-CAEN 3-0

 

Compositions d'équipe et buteurs de la saison

 

1977/78

 

Accueil

 

1979/80