Sommaire saison par saison


Chaque saison est accessible en cliquant sur son intitulé temporel dans le cadre correspondant.
 

1970/71

Le retour du Stade Malherbe au niveau national est difficile malgré le recrutement et conduit à l'avant-dernière place.

1971/72

Caen est repêché en division 2 et effectue une excellente saison grâce notamment aux recrues Delachet et Rampant.

1972/73

Le départ de ces joueurs et de l'entraîneur Oliver conduisent Caen en division 3 malgré l'apport d'éléments expérimentés.

1973/74

Saison moyenne en division 3. Le club fait confiance à des joueurs locaux comme le gardien Alain Douville.

1974/75

Avec Mouilleron, l'équipe renforcée par Lhoste et Bouffandeau est championne de son groupe de division 3.

1975/76

Belle saison en division 2 grâce à un percutant duo offensif Lhoste-Antic alimenté par les milieux Pottier et Bouffandeau.

1976/77

Le départ de Lhoste n'est pas compensé et Caen se maintient in extremis lors de la dernière journée.

1977/78

Antic ayant aussi quitté Caen, des problèmes offensifs rédhibitoires provoquent la descente en division 3.

1978/79

Saison moyenne en division 3, mais présence en trente-deuxièmes de finale de la coupe de France.

1979/80

Avec son nouvel entraîneur Laurier, Caen effectue une saison  magnifique et finit champion de son groupe de division 3.

1980/81

Dernier en division 2 à l'issue d'une saison décevante, mais présence en trente-deuxièmes de finale de la Coupe.

1981/82

Caen rate la montée face au Red Star en s'écroulant après avoir perdu le match au sommet à Venoix.

1982/83

Caen rate la montée de très peu face à Quimper après un final haletant, en perdant des matchs décisifs à Venoix.

1983/84

Avec Mankowski, Malherbe remonte en division 2 après un duel serré avec Lisieux et effectue un beau parcours en coupe.

1984/85

Le Stade Malherbe se maintient sans frayeur en division 2 pour la dernière saison d'Alain Douville.

1985/86

Le club adopte le statut pro et se renforce intelligemment pour effectuer une bonne saison de division 2.

1986/87

Avec l'apport du duo offensif Prieur-Pécout, le SMC finit deuxième derrière Niort mais perd en pré-barrage.

1987/88

Caen finit deuxième derrière Strasbourg et surmonte les cinq matches de barrage pour monter en division 1. 

1988/89

Avec Nouzaret comme entraîneur, Domergue et Rix comme piliers et Divert comme sauveur, Caen se maintient in extremis.

1989/90

Deuxième maintien à l'arraché, avec en cours de saison l'arrivée de Jeandupeux comme entraîneur.

1990/91

Avec des renforts de premier plan et Dumas libéro, Jeandupeux donne un style offensif à son équipe qui accomplit un bon parcours.

1991/92

L'équipe atteint des sommets dans le jeu et l'abnégation des joueurs la conduit en coupe d'Europe. Le club échappe au dépot de bilan.

1992/93

La coupe d'Europe révèle Gravelaine. Mais des problèmes défensifs limitent la portée du potentiel offensif.

1993/94

Pour son entrée à d'Ornano, le club se maintient après avoir tremblé, faute d'efficacité offensive et de sûreté défensive.

1994/95

Retour de Mankowski, mais le recrutement d'individualités de valeur ne fait pas une bonne équipe et Caen descend en division 2.

1995/96

Un recrutement réussi fait de Malherbe une équipe invincible à d'Ornano, qui finit championne de division 2.

1996/97

Guy David ne réussit pas à maintenir l'équipe qui descend de justesse, victime du passage à 18 clubs.

1997/98

Calderon revient mais il est limogé. Théault et ses jeunes effectuent une seconde partie de saison de toute beauté et sauvent le club.

1998/99

Une équipe rajeunie effectue un bon parcours après avoir été troisième à mi-saison et avoir souffert en hiver.

1999/00

L'équipe effectue un parcours similaire au précédent. Le club est privatisé et Guy Chambily revient à sa tête.

2000/01

Rothen parti, un départ catastrophique coûte sa place à Théault. Gasset et David arrivent et l'équipe se sauve in extremis.

2001/02

Gauthier est le nouvel entraîneur et Gravelaine revient. Après un bon début, Caen sombre en hiver et renaît au printemps.

2002/03

Après un début correct, Caen mené par Remy sombre en hiver mais se reprend peu après le début des matches retour.

2003/04

Caen retrouve la stabilité en gardant Remy et l'équipe, solidaire et bien organisée, monte en Ligue 1.

2004/05

Malherbe parvient en finale de la coupe de la Ligue mais ne confirme pas un bon début de championnat et redescend en Ligue 2.

2005/06

Revenu en ligue 2, Caen, dirigé par Franck Dumas, part mal puis échoue sur le fil à l'issue d'une extraordinaire remontée.

2006/07

Pour la troisième fois consécutive, Caen joue son destin lors de l'ultime journée mais cette fois avec succès, et monte en Ligue 1.

2007/08

Retour spectaculaire en Ligue 1. Caen effectue une saison remarquable placée sous le signe de l'offensive et se maintient.

2008/09

Victime d'une irrégularité chronique, Caen ne répond pas aux espoirs soulevés par l'arrivée de Savidan et redescend en ligue 2.

2009/10

Caen fait la course en tête en ligue 2 et remonte sans trembler en obtenant son deuxième titre à ce niveau.

2010/11

Le parcours en ligue 1 est irrégulier mais Caen réussit toujours à réagir, bat quelques ténors et se maintient à la dernière journée.

2011/12

Le parcours en ligue 1 est irrégulier et Caen réussit souvent à réagir, mais craque tout à la fin et descend à la dernière journée.

 

 

Pour envoyer un e-mail